Le Dragon de Robert Tatin

Idée sortie en famille en Mayenne : le Musée Robert Tatin

S’il est un trésor pas si caché mais à dévoiler sans hésiter, c’est bien le Musée Robert Tatin ! Depuis notre arrivée en Mayenne, nous n’avons cessé d’entendre parler de ce musée. A de nombreuses reprises nous étions tentés d’y aller mais nos projets nous menaient vers d’autres attraits. Et nous devons le dire, nous avons bien fait ! Bien fait d’attendre que nos deux zouzous soient en âge de comprendre et d’apprécier davantage l’art. Retour sur cette sortie en famille au coeur de la Mayenne !

Mais qui est donc Robert Tatin ?

En lisant ce nom, je gage que vous vous dites : y a-t-il un lien avec la Tarte Tatin ? Alors levons de suite le voile. Non aucun rapport 😊 même si un verger est inclus dans la visite !!! Qui donc est cet artiste ?

Né à Laval en 1902, Robert Tatin entame sa vie professionnelle en tant qu’ouvrier peintre-décorateur. En parallèle, il étudie le dessin et la peinture, notamment à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Après son service militaire, il revient à Laval en 1924 pour débuter une formation de charpentier puis créé son entreprise en bâtiment. Son succès l’emmène à travers le monde : en Europe, en Afrique du Nord et à New York.

La fin de la deuxième guerre mondiale marque une étape clé dans son parcours artistique.  Après une couple d’années à Paris lui permettant de fréquenter quelques grands noms de la culture tels que Prévert, Cocteau, Giacometti, Dubuffet, il s’envole pour le Brésil puis plus largement en Amérique du Sud. Ses voyages aiguisent sa créativité et son imagination au contact des communautés amérindiennes où il va puiser une forte inspiration.

De retour en France en 1955, il s’établit à Vence et travaille à Paris et à Laval, exposant ses réalisations. C’est en 1962 qu’il décide de revenir sur ses terres natales et plus particulièrement à Cossé le Vivien, lieu de ce superbe musée en extérieur.

Un musée de sculptures majestueuses en plein air !

En arrivant au musée, j’étais loin de m’imaginer que j’allais autant voyager : un voyage artistique, philosophique, et culturel.

Le musée Robert Tatin se vit à travers différents espaces : l’Allée des Géants, le Jardin des Méditations, le Dragon, Le Champ des Sculptures, les Jardins, le labyrinthe végétal…

L’entrée se fait par l’Allée des Géants, nous permettant de passer de l’enfance à l’âge adulte.

  • Avec les statues de Jeanne d’Arc et de Vercingetorix, l’artiste nous emmène dans l’univers des enfants de 8-10 ans qui découvrent l’Histoire de France. Une accroche qui était à point-nommé pour Pitchounette et Ti’Bonhomme qui avaient évoqué ces pans de l’histoire à l’école.
  • Les géants Verbe Être et Verbe Avoir nous offrent une véritable introspection personnelle. Vaut-il mieux être ou avoir ? Avoir ou Être ? (allez, sortez vos stylos, vous avez deux heures 😊 !)
  • Sainte-Anne et la Vierge de l’Epine nous maintiennent dans cette réflexion nous questionnant sur notre raison d’être et sur l’avenir. Puis, le Maitre Compagnon vient nous ancrer dans notre réalité professionnelle et nous offre un hommage vibrant aux origines artistiques de Robert Tatin.
  • Les géants qui suivent nous transportent d’une référence artistique et culturelle à une autre : Le Douanier Rousseau, Gauguin, Seurat, Rodin, Toulouse Lautrec, Picasso, Jules Verne pour ne citer qu’eux.

Tour à tour ces statues gigantesques nous regardent, nous questionnent, nous évoquent souvenirs, références culturelles, clichés et préjugés. Plus jeune, mes parents m’emmenaient régulièrement visiter des musées. Je n’étais pas une grande adepte d’art et j’avoue ne pas avoir toujours apprécié les différentes visites à leur juste valeur (petit clin d’œil spécial à ma Maman qui partira certainement à rire en pensant à notre visite du MOMA 😊).

Mais lors de ma visite au musée Robert Tatin, en contemplant ces Géants, en quelques secondes mon cerveau est remonté dans le passé et chacun des Géants m’a transporté vers des souvenirs d’enfance. Un moment de nostalgie et de pur bonheur !

En prolongement de l’Allée des Géants, la Porte des Géants nous propose un regard insolite de l’artiste sur ses sources d’inspiration : Rembrandt, Van Gogh, Léonard de Vinci, Goya et Delacroix. De part et d’autre de cette Porte, des représentations de lieux, de civilisations, de mythes et légendes, de représentations des différentes civilisations nous offrent une invitation au voyage. Pagode chinoise, Pyramide égyptienne, Taj Mahal, Arche de Noé… Ici, tout se mélange à la perfection sans préjugé, ni croyance unique. Une seule envie de l’artiste transpire à travers cette œuvre : partager, faire découvrir et célébrer la diversité !

L’allée des Géants nous conduit vers Le Dragon ! Au premier regard, cette sculpture gigantesque semble vouloir nous engloutir mais au bout de quelques secondes, elle révèle simplement vouloir nous accueillir en grand !

Quelques pas en direction de l’humble maison de l’artiste nous emmènent vers le Jardin des Méditations. Le bassin central est bordé de statues nous entrainant dans des salles d’exposition dévoilant tout à tour dessins, toiles, céramiques et lithographies de l’artiste.

La visite se poursuit vers le Champ des Sculptures qui regroupe des hommages de divers artistes, ou encore vers le labyrinthe dans lequel personne ne peut jamais se perdre et qui permettra aux enfants de rire, et de se dégourdir les jambes.

Pendant cette visite de 2 heures, nous avons eu l’impression que le temps était suspendu, chacun de nous prenant le temps d’apprécier, de découvrir à sa manière, selon ses envies et sa propre créativité.

Cette visite au Musée Robert Tatin marquera certainement nos enfants qui, une fois n’est pas coutume, n’ont ni poussé de soupir, ni demandé « quand est-ce qu’on y va ? »

Et nous sommes tous repartis avec un géant préféré.

Jeanne d’Arc pour Pitchounette, Vercingetorix pour Ti’Bonhomme, Toulouse Lautrec pour Encore un Papa. Pour ma part, Gauguin et le Verbe Être m’ont particulièrement attiré : le premier pour l’artiste que j’apprécie particulièrement et le second pour le message qui me rejoint à 150 %.

Musée Robert Tatin en images

Infos pratiques

 

  • https://www.musee-robert-tatin.fr/
  • Prévoir 1h30 à 2h00 pour votre visite. Si possible inscrivez-vous à la visite guidée
  • Tarifs : 6 €. Tarifs réduits pour les étudiants, demandeurs d’emploi, etc.
  • Gratuit pour les moins de 10 ans.
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.