Escapade mystique au Mont Saint-Michel

Vous l’avez compris, nous aimons découvrir des petits coins de paradis dans notre nouvelle région. Le dernier week-end de juin, nous avons donc mis les voiles pour le Mont Saint-Michel… Basé sur notre expérience, voici nos six astuces pour préparer la découverte du Mont Saint-Michel

Astuce 1 – préparer le week-end avec les enfants

Pas évident de parler d’un lieu à la fois historique et mythique avec des enfants. Afin de préparer notre visite, nous avons lu le livre illustré Julie au mont Saint-Michel de Bruno Doutremer. L’histoire d’une jolie vache haut-savoyarde qui rêve de s’envoler en parapente pour découvrir le Mont Saint-Michel. Une histoire attachante avec des informations didactiques sur le mont. À mettre entre toutes les mains !

Astuce 2 – Loger à l’extérieur du Mont Saint-Michel

La région regorge de gites, de chambres d’hôtes, de camping à prix abordables. Nul besoin donc de payer le prix fort pour “dormir” sur le Mont. De notre côté, nous avons logé dans la suite familiale de la Ferme de la Baie, composée de deux chambres et une salle de bains. Le petit déjeuner inclus au tarif est incroyable : pain, croissant, yogourt fait-maison (un délice), confitures maison, jus, charcuterie et fromages… Les propriétaires – Ruth et Henri – font tout pour que vous vous sentiez à l’aise. Un bon choix avec un bon rapport qualité/prix.

Astuce 3 – Bien vérifier les horaires des marées

Sans le savoir, nous avons opté pour LE weekend intéressant pour les marées puisque c’était le plus fort indice de marée (coef : 103). La haute mer était prévue à 7h58 puis à 20h20. Nous avons donc organisé notre journée de visite en fonction de ces horaires. Nul besoin de se lever à l’aube puisque l’accès par la porte principale aurait été bloquée entre 7h30 et 8h30 mini. Après un petit déjeuner tranquille, nous sommes partis vers le mont. A notre arrivée vers 10h00, il n’y avait pas grande foule. Après un petit arrêt à l’office de tourisme (pour récupérer une carte), nous avons pris Le Passeur pour nous rendre au Mont.

Après une bonne journée de marche, nous sommes repartis vers17h30 du Mont pour y revenir vers 19h45 pour assister à la montée de la mer. Un spectacle magique et rempli de rires et de plaisir !

Psst –pour info, le parking est gratuit à partir de 19h30 !

Astuce 4 – Explorer encore, encore et toujours

Le Mont Saint-Michel est une prouesse de l’homme. Chaque recoin est une nouvelle découverte. Petites ruelles exiguës, remparts, jardins… Il y a de quoi marcher alors prévoyez de bonnes chaussures.

Vous pouvez ponctuer votre « randonnée » de quelques arrêts musées. Un pass à 18 euros par adulte (gratuit pour les moins de 18 ans) est proposé pour visiter les 4 musées du mont : l’archéoscope du Mont Saint-Michel, le musée historique avec ses personnages en cire et ses prisons et oubliettes (attention : peut-être effrayant pour les enfants qui ont peur du noir… petit truc : activez la lampe de poche de votre portable), le logis Tiphaine demeure de Bertrand Duguesclin, le musée de la mer et de l’écologie.

L’Abbaye est un « must ». Outre son architecture incroyable, il y règne une quiétude extraordinaire. On en prend plein les mirettes !

Petit conseil de parents : vous avez des enfants en bas âge. Évitez les poussettes. Nous avons vu plusieurs familles galérer avec leurs poussettes dans les rues remplies de pavés et d’escaliers. Privilégiez un porte-bébé pour visiter le mont et si votre petit-dernier commence à marcher, laissez-le gambader un peu. Après tout, on est là pour relaxer et vivre la vie tranquillement  !

Astuce 5 – Sur le mont tu mangeras, mais de boire tu éviteras

Comme tout lieu touristique, les restaurants affichent un prix plus élevé que la normale. Et « encore que » comme nous nous sommes dits lors de notre journée. Car nous avons pu prendre un repas copieux au restaurant de la Mère Poulard pour moins de 18 euros par adulte. L’omelette est effectivement aérienne et surprenante… Pour le menu enfant, disons qu’il peut couper l’appétit. Car même si le prix est vraiment peu élevé (env. 5 €), les restaurateurs se rattrapent sur le prix des boissons non incluses au menu. Attention à la commande car certaines boissons peuvent être plus chères que le menu !

Astuce 6 – Vadrouiller aux alentours

Après une bonne nuit de repos, nous avons quitté notre chambre d’hôte pour explorer davantage la région. Direction : Granville en passant par le « bord » de la Manche quand cela le permettait. Nous avions pris soin de faire un stop dans un supermarché pour acheter de quoi pique-niquer en bord de mer.

Arrivés à Granville, nous avons pris la direction de la Pointe du Roc et de l’aquarium. Nos enfants ont adoré l’accueil que nous a réservé Marco l’Otarie. Pour le reste de la visite, les insectes n’ont pas remporté la faveur de nos zouzous contrairement à la partie aquarium à proprement parler. La visite s’est conclue sur ’exposition La Féérie des Coquillages : de véritables chefs d’œuvre artistiques à partir de coquillages. Une exposition surprenante surtout pour les adultes !

Notre déception : les chiens ! Même si nous ne sommes pas une famille « dog-friendly », nous acceptons les chiens de manière générale mais là trop, c’est trop ! Durant notre visite, nous avons croisé près de 30 chiens et ici, je ne parle pas de yorkshire… Bien sûr, ils étaient tenus en laisse (heureusement !) mais je n’arrive pas à comprendre l’intérêt d’infliger à un chien une visite du mont Saint-Michel en laisse alors que le site peut être vite envahi de touristes. De plus, nous avons dû regarder à plusieurs reprises où mettre les pieds pour éviter de marcher dans une belle crotte. Bref, n’en déplaise certains, je crois que les chiens devraient être interdits sur le Mont Saint-Michel.

Notre coup de cœur : le restaurant Le Grillon à Pontorson. Une carte variée avec des galettes, des salades, des viandes, un menu enfants… Il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. De plus, le service est sympathique et convivial. Une bonne adresse comme on les aime 🙂

Et vous avez-vous visité le Mont Saint-Michel et sa grande région ? Qu’avez-vous apprécié ? Avez-vous de bonnes adresses à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *