Petite virée familiale dans la cité corsaire de Saint-Malo

Par un beau dimanche d’été, nous avons été pris d’une envie folle d’aller voir l’eau. Nous avons embarqué notre marmaille dans notre voiture familiale et en route pour Saint-Malo. Autant dire que Saint-Malo ne se visite pas en un jour mais pour une sortie dominical c’était vraiment le fun. Au programme : pas de pique-nique, ni de châteaux de sable, mais des petites et des grandes découvertes des petits comme des grands !

Avant de partir…

  • Glissez un pull dans votre sac (en cas de brume et de bruine)
  • Chaussez-vous adéquatement ! Si vous voulez vadrouiller dans la vieille ville, une bonne paire de baskets est la bienvenue
  • Regardez les horaires de la marée
  • Téléchargez Waze, notre meilleur ami routier pour les retours chargés du dimanche

Découverte # 1 – Dis maman, c’est quoi la marée ?
Née au cœur des Alpes, autant vous dire que je n’ai pas le pied marin et que l’eau m’attire autant qu’une assiette de vers de terre à l’apéro. Toutefois le phénomène de la marée m’a littéralement impressionnée. Mais quand Pitchounette et Ti’Bonhomme m’ont demandé « c’est quoi la marée ? », j’étais plutôt mal prise, alors pour expliquer le tout, nous avons :

  • débuté la journée à Saint-Malo par une promenade jusqu’au Fort National et
  • terminé cette même journée par un temps calme en bord de plage, en face du Fort National. Les enfants ont pu ainsi découvrir que l’eau avait « envahi » la plage.

Découverte # 2 – Se promener sur les remparts et se souvenir du Québec
Saint-Malo revêt un caractère tout particulier pour nous puisque c’est la ville natale de Jacques Cartier, qui a découvert le Canada, notre pays d’adoption et le pays de naissance de nos deux zouzous. Et il subsiste un lien très privilégié entre Saint-Malo et les québécois. Notre promenade sur les remparts, malgré la brume intense qui a décidé de s’inviter une petite heure au cours de notre journée, nous a permis d’aller voir la place du Québec, la statue de Jacques Cartier et celle de Robert Surcouf. C’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que nous avons pu échanger avec eux sur notre vie dans la belle Province tout en regardant les couleurs bleu et blanc de notre drapeau aux fleurs de lys.

Découverte # 3 –La vie au temps des corsaires
A quai toute l’année, l’Etoile du Roy est une réplique d’une frégate corsaire malouine de 1745 commandée par Robert Le Turc. 47 mètres, 3 mâts de 310 tonneaux, 240 hommes d’équipage, 20 canons… une belle occasion d’en découvrir davantage sur la vie au temps des corsaires. Malgré un prix un peu élevé, la visite en vaut la peine car les enfants peuvent découvrir les cales, la cabine du capitaine, les mâts, l’avant du bateau, etc.

Découverte # 4 – Une petite pause grâce au petit train
Oui, nous avons joué les touristes jusqu’au bout et, ô sacrilège,  avons pris le petit train touristique. Mais c’était une pause pédestre méritée pour nos deux loustiques qui avaient déjà bien gambadé. Quant à nous, nous avons pu apprécier la vieille ville, ses ruelles, ses remparts et l’histoire des grands voyageurs. Bien sûr, les enfants n’ont rien écouté et rien retenu des explications mais ils étaient ravis de cette balade en « tchou-tchou ».

Découverte # 5 – Une crêpe au milieu des sorcières
Après l’effort, le réconfort… Au détour d’une rue piétonne, alors que nous avions une rage de crêpe, nous avons été attiré par la Crêperie des Lutins. Digne d’une soirée d’Halloween, ce resto à la décoration à la fois attirante et effrayante a su répondre à notre gourmandise avec un joli choix de crêpes et de boissons.


Une chanson de Robert Charlebois dit “Je reviendrai à Montréal”… De notre côté, tous les quatre nous avons dit “Je reviendrai à Saint-Malo”

Et vous, avez-vous déjà visité Saint-Malo ? Quelles sont les activités ou lieux à découvrir en famille que vous pourriez nous suggérer pour notre prochain périple ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *