Après l’apéro à la française, la rentrée scolaire à la française !

A Montréal, j’ai connu, vécu et organisé l’Apéritif à la française, la semaine passée j’ai vécu la Rentrée scolaire à la française !!!

Mardi 25 août 2015 : une date à jamais marquée d’une croix blanche pour notre petite famille et pour cause :

  • c’est notre première rentrée scolaire “A LA FRANCAISE” (ou plutôt à la montagnarde car notre école dispose d’un accord spécial dit Dispositif Montagne).
  • Ti’Bonhomme, du haut de ses 2 ans et 46 semaines, faisait sa rentrée en petite section maternelle

Au cours des jours précédents, j’ai planifié dans tous les sens l’organisation de cette rentrée à la minute près (#confessiondujeudi : la planification c’est mon nouveau dada depuis qu’Encore un Papa a débuté son travail à l’autre bout de la France !). Mais, comme vous pouvez l’imaginer, ce ne s’est pas tout à fait passer comme prévu…

Alors, voici les top 5 des erreurs à ne commettre en prévision du Grand Jour !

#1 – Compter sur les nouvelles technologies pour recevoir de l’information sur la rentrée scolaire… Déformation professionnelle oblige, il me semblait que dans un pays dans lequel les tableaux numériques interactifs font la une des journaux les jours suivant la rentrée, il serait logique de recevoir les informations sur la rentrée par courriel. Que nenni !!! C’est par la bonne vieille méthode de l’affichage sur la porte de l’école que l’on collecte l’information…
Que cela soit dit, quelques jours avant la rentrée, on passe TOUJOURS devant l’école pour lire les infos cruciales. On n’oublie pas non d’appeler les responsables des activités périscolaires pour vérifier si la garderie, les TAP sont bien mises en place dès le jour J, voire la première semaine (histoire d’éviter des surprises).

#2 – Prévoir de doucher les DEUX enfants le matin de la rentrée… Ben oui, on me l’a dit, redit et re-redit, la douche (ou le bain) c’est le soir !!! Mais que voulez-vous je voulais faire plaisir à Pitchounette en lui faisant deux tresses françaises ; opération spéciale possible uniquement lorsque les cheveux sont mouillés !!! Alors, j’ai décidé de me lever ½ heure plus tôt pour procéder à cette opération lavage-coiffage. C’était sans compter que Ti’Bonhomme voudrait être loger à la même enseigne… Heu, sans les tresses je vous rassure !

#3 – Céder sur les négociations de vêtements dernière minute… Les vêtements étaient bien évidemment soigneusement préparés depuis la veille au soir (j’ai dit préparés pas repassés faut pas exagérer quand même !). Mais au réveil, voici que Pitchounette décide de changer de robe… Après une (demi) seconde d’hésitation, j’accède à la demande évitant d’argumenter trop longtemps. Mais quelle erreur ! Car après Pitchounette, c’était au tour de Ti’Bonhomme de s’y mettre. Grrr…

#4 – Donner le choix au déjeuner !!! Sur la table du déjeuner, menu au choix spécial rentrée (hé oui, notre chalet du bonheur s’est transformé en Resto du Bonheur pour l’occasion!) : céréales, biscuits déjeuner, pain-confiture… Oui, mais… non! C’est de la BRIOCHE qu’ils veulent ce matin. AhAhAh… Va-t-on y arriver !!!

#5 – Se mettre trop de pression pour cette journée !
Non, non, non ce n’est pas nous – les mamans (ou les papas) – qui devons être stressés. Nous, on devrait se réjouir de voir nos enfants grandir, apprendre de nouvelles choses, acquérir de l’autonomie. Mais la vérité vraie c’est que mon petit cœur de maman n’arrivait pas à se raisonner… Papillons au ventre, je conduis mes deux loupiots vers l’Ecole maternelle du Serveray. Les deux sont excités comme des puces ; quant à moi j’ai juste envie de chiper une des boîtes de mouchoirs en papier pour anticiper les grosses larmes à venir. Mais finalement, leur enthousiasme m’a conquise et je n’ai pu que sourire, et même rire, de voir mes deux enfants partir main dans la main en direction de la maternelle.

Bien sûr, il y a eu quelques minutes d’hésitation avant d’entrer dans les classes…
Bien sûr, il y a eu quelques larmes de la part de Ti’Bonhomme (très rapides… histoire de pouvoir l’écrire !) …
Mais il y a eu beaucoup de douceur et de patience de la part des institutrices et des ATSEM qui ont permis de faire de cette rentrée un moment de pur plaisir… Alors, pour la prochaine rentrée, c’est NO STRESS !

Et vous, comment s’est passée cette rentrée ? Avez-vous des conseils à partager ?IMG_4241

 

0 Partages

1 commentaire sur “Après l’apéro à la française, la rentrée scolaire à la française !

  1. Pas de soucis d’organisation ni de surprise de dernière minute dans mon cas mais une grosse appréhension pour mon grand qui rentrait à la “grande école” en CP. Petite crise de larmes en arrivant proche du portail et une fois dans la classe il ne voulait pas s’asseoir ! C’est son petit frère de 2 ans qui a pris sa place à son pupitre!!! Mais en le récupérant à midi il était tout sourire d’avoir retrouvé ses copains et d’avoir une gentille maîtresse.
    Un grand changement pour nous, finie la routine d’enfilage de chaussons avant de rentrer en classe et, à part l’exception pour la rentrée, nous ne l’accompagnerons plus jusqu’à sa classe tous les matins, on se séparera au portail. Du coup, il est maintenant tellement motivé qu’il veut même aller jusqu’au portail tout seul comme un grand! Après la chute des 2 premières dents de lait la semaine dernière, on ne peut que réaliser à quel point notre petit bonhomme devient vraiment grand et nous sommes fier de notre grand garçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.