Portrait de famille

Tous les lundis matins, je me régale en lisant la pause famille de La Presse +, notamment le Portrait de famille qui, chaque semaine, lève le voile sur les conseils d’une famille pour concilier au mieux la vie personnelle, professionnelle et familiale de tous et chacun.

J’ai repris le travail depuis plus de six mois maintenant et ai suffisamment de recul pour vous partager quelques conseils réalistes sur notre vision de l’équilibre travail-famille. Je me suis donc inspirée du format de La Presse + pour vous partager nos cinq astuces futées.

Famille d’Encore une Maman

2014-01-01_00315
  • Encore une Maman, directrice Communication Marketing dans une maison de communications.  A le cerveau qui bouillonne sans arrêt. La créative de la maison !
  • Encore un Papa, directeur scientifique senior dans un laboratoire de recherche. Le plus pragmatique et posé.  Apprécie particulièrement les « rages de rangement » de sa chère et tendre.
  • Pitchounette, 3 ans.  Dans sa phase « pourquoi » et « je sais paaas ». Naturellement fonceuse. Aime particulièrement bouger ses fesses au rythme de la Macarena.
  • Ti’Bonhomme, 18 mois. Le petit « colleux » de la famille. Aime se cacher partout. A très vite compris comment se faire comprendre par des gestes.

Notre défi : n’ayant pas de grands-parents à proximité, garder un équilibre de vie pour tous les membres de la famille.

Nos cinq astuces de la famille

  1. Des rôles naturellement définis… Nos semaines de travail sont orchestrées à la minute près (ou presque). Très vite, nous avons chacun trouvé notre place. Le matin, une fois préparé (ou presque), nous habillons chacun un enfant : Encore un Papa s’occupe de Ti’Bonhomme et Encore une Maman de Pitchounette (les jours de folie, on échange les rôles !). Puis, le premier à descendre prépare le déjeuner (ok, bien souvent Encore un Papa, maquillage oblige !) : bol de céréales, biberon de lait et verres de jus pour nous donner de l’énergie. Pendant que les enfants déjeunent, nous vidons le lave-vaisselle, rangeons la vaisselle, sortons vestes et chaussures et – si nécessaire – allons mettre une petite brassée de linge en sécheuse. Une fois le brossage des dents terminé, les enfants sont mis dans la voiture et hop « c’est parti mes kiwis ». Encore une maman dépose les enfants à la garderie. Le soir, c’est Encore un Papa qui récupère les enfants (hé oui, le privilège de travailler à quelques minutes de la garderie et d’avoir des horaires « normaux »).  Dès son arrivée à la maison, il gère « l’intendance » : bain, préparation du souper, pause jeu avec les enfants… Une fois Encore une Maman rentrée, la table est mise et on passe à table tous ensemble. Le repas en famille est très important pour nous, un moment propice aux échanges, aux partages, aux rires et aux fou-rires.
  2. Regrouper les activités des enfants sur la même demi-journée – Danse créative, Sportball, bébés nageurs… nous voulons faire découvrir plusieurs sports aux enfants, mais tout cela peut vite représenter du temps. Nos deux bouts de chou étant encore jeunes, nous avons décidé de les inscrire à une seule activité sportive régulière par semaine, uniquement les fins de semaine. Et pour pouvoir nous garder du temps de qualité en famille et éviter de courir à droite et à gauche sans arrêt, nous essayons dans la mesure du possible, de trouver des cours en simultané.
  3. Travailler 4 jours par semaine – après la naissance de Ti’Bonhomme, nous avons décidé que j’essaierai de travailler 4 jours par semaine. La 5e journée de la semaine, bien souvent le vendredi, permet de préparer le menu de la semaine, de faire l’épicerie, de multiplier les brassées de lavage, de ranger la maison… En d’autres termes, avancer les tâches domestiques le plus possible pour profiter au maximum de la fin de semaine en famille.
  4. Trouver la bonne garderie – la notion de « bonne » garderie varie d’une famille à une autre. Pour nous, une bonne garderie combine plusieurs forces notamment : une approche éducative, des éducatrices remplies d’amour, et des horaires flexibles. Le fait de ne pas avoir de familles vivant proches de chez nous, il nous était important de pouvoir trouver une garderie de confiance, une garderie qui nous permet de nous rendre au travail ‘l’esprit en paix’.
  5. Communiquer pour bien s’organiser – nous avons essayé plusieurs options pour nous assurer de rester toujours à jour sur les événements respectifs de nos agendas. Planiclick est un formidable outil pour les familles séparées, mais moins adapté pour nous. L’agenda familial sur le comptoir de la cuisine n’a pas remporté la faveur d’Encore un Papa (notre frigidaire n’est pas aimanté 🙁). Alors, nous avons opté pour les nouvelles technologies en utilisant les fonctions « agenda » de nos téléphones intelligents. Simple, efficace et toujours avec nous !

Et vous, quels sont vos astuces pour vous rapprocher le plus près possible de l’équilibre travail – famille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.