L’ABC de notre organisation au quotidien !

conciliation travail familleVoilà deux semaines que j’ai repris le travail, et malgré les réveils à 6h du matin, le trafic à affronter matin et soir entre Montréal et Brossard, les soirées qui ressemblent à une course contre la montre de plus en plus rodée… Malgré cela, tout se passe “pas si mal”… Il faut dire que nous avions glané des informations et conseils à droite et à gauche et avons décidé de nous organiser un tantinet. Voici les petits trucs que nous avons mis en place/négociés/convenus…

  •  Les réveils sonnent (deux réveils ne sont pas de trop pour des parents de jeunes enfants :))… Top départ !  Notre objectif : TOUJOURS nous préparer AVANT que les enfants ne se réveillent… Avec des petits lève-tôts comme les nôtres, c’est pas toujours facile ! Mais ma devise est de toujours m’assurer d’avoir fini de me préparer avant d’habiller mes petits bouts de chou car à la seconde où le dernier vêtement est enfilé,  nous n’avons plus une minute à nous… Vous savez bien, ils veulent tout, “tout de souite” !!!
  • Dans la routine du dodo, vérifier la météo du lendemain et faire choisir  aux enfants les vêtements qu’ils porteront le lendemain (lire en réalité : choisir nous-mêmes les vêtements et user de toutes les subtilités pour laisser croire à Pitchounette qu’elle a choisie elle-même!)
  • Avant d’aller nous coucher, anticiper les contraintes bouffe du lendemain en trois étapes simples : a) sortir bols, verres, tasses, céréales du déjeuner, b) préparer les boîtes à lunch, c) essuyer et ranger toute la vaisselle propre. Non, nous ne sommes pas “freak“… c’est juste que 2 minutes de gagnées par-ci, par-là, ça fait une belle différence afin de mieux démarrer sa journée de travail !
  • Planifier les brassées de linge selon les grandes activités de la semaine… Chez nous, Madame Lessiveuse fonctionne à plein les lundis soirs (linge du week-end et du début de semaine), les jeudis soirs (spécial zenfants!) et les vendredis (linge de maison, nos vêtements). Les séances de pliage se font devant la télé une fois les enfants couchés, et le repassage est réservé au dimanche soir, tout en regardant Tout le monde en parle !
  • Optimiser le temps passé à l’épicerie et devant les fourneaux en établissant d’avance un menu hebdomadaire avec des recettes simples et rapides (les recettes plus élaborées sont gardées pour les fins de semaine). Et puis, si possible, cuisiner un peu le week-end.
  • Se répartir le rôle de chauffeur de nos petits cocos… En fait là, la répartition s’est faite assez naturellement en raison de nos horaires respectifs : j’emmène les enfants à la garderie le matin et Encore un Papa va les chercher le soir.
  • Convenir à l’avance d’une soirée réservée à chacun d’entre nous pour nos activités sportives/sociales… (Psst – si vous avez la chance d’avoir des grand-parents pas loin de chez vous, profitez-en et prévoyez à l’avance une soirée par mois, voire aux 2 semaines, pour vous faire une sortie de couple ! Nous, on en rêve, mais pas de chance les grands-parents les plus proches sont à 6 000 km).
  • (Au risque de faire grincer les dents de mon geek de mari 🙂) Avoir un agenda familial le plus “à jour”, à la vue et disposition de tous (oui, je sais mon Amour, avec les téléphones intelligents, plus besoin d’agenda papier, mais que veux-tu c’est mon petit côté vieux-jeu !)
  • La cerise sur le sundae! Négocier avec ma boss un retour au travail 4 jours/semaine, me permettant ainsi de profiter de la journée off pour faire l’épicerie, les dernières brassées de linge, faire un peu de sport… Histoire de pouvoir profiter pleinement des enfants pendant le week-end !

Bien sûr, nous n’en sommes au début de notre expérience de “parentsquitravaillentavecdeuxenfantsenbasage”… Certains de nos trucs vont certainement dérailler de temps à autre, mais le plus important est que nous sommes capables de travailler main dans la main pour passer du temps de qualité avec nos deux amours… Et ça, c’est notre résolution numéro 1 en tant que parents !

0 Partages

6 commentaires sur “L’ABC de notre organisation au quotidien !

  1. Bravo, vous êtes bons, vous réussissez même à vous trouver une soirée en solo chacun, woah, vous êtes mes idoles!!

    Pour être à peu près dans la même situation, je trouve que c’est vraiment les repas qui causent le plus problème, malgré toutes les ressources, émissions de télé, livres de recettes, sites web et blogues à notre disposition, mosusse que c’est toff planifier 5 petits repas, on n’y arrive juste pas, heureusement, on aime tous les plats de pâtes, hihi! 😉

    Bonne continuation et merci de nous partager ton quotidien, c’est pas mal sympathique à lire 🙂

    1. Merci Annie pour tes gentils propos… Pour les repas, on est comme vous côté pâtes. Et puis, il y a des choses plus simples : les omelettes, les soupes 🙂 Avec l’automne, on ressort aussi la mijoteuse, ce qui permet de préparer des plats en plus grande quantité. En cours de mijotage ce soir : un chili de porc et demain : une soupe dahl (en plus les deux sont super rapides à préparer… Merci Ricardo 🙂

  2. Même combat chez nous… C’est tout un défi !! Surtout quand tu voyages. Moi je travaille à Boucherville et c’est mon chéri qui assume la quasi-totalité des allers-retours à la garderie ; je suis incapable de faire mes heures et de respecter l’horaire de la garderie. Si tu arrives à être prête avant les ptits mousses en te levant à 6h le matin… alors ce ne sont pas des lève-tôts !!! Chez nous, à 5h50, depuis qu’elle sait marcher, la grande est déjà en train de faire le pipi du matin… et deux minutes plus tard, elle est dans notre lit, entre calin et “mamaaaaaaannnnn, je veux mon lait froid” ! Un 4j/semaine serait vraiment le rêve ! Pour les repas, nous aussi on en fait un peu le week-end ; les menus tout préparés, c’est top, et en plus c’est économique : au moins, à l’épicerie, on achète seulement ce dont on a besoin !! Et on se réserve toujours une soirée “paresseux” par semaine… avec un plat surgelé… genre…. parents indignes 🙂

    1. Moi qui croyait que mes enfants étaient des lève-tôts… On a trouvé plus fort côté réveil super matinal. Et non, vous n’êtes pas parents indignes pour le plat surgelé : nous, on opte pour des livraisons histoire de pousser la paresse au maximum 🙂

  3. haha moi aussi la mijoteuse c est mon amie. Je trouve que planifier les repas d avance enleve un stress de fin de journee. Au niveau épicerie ca rend ca plus facile et du cote monetaire moin de bouffe a la poubelle.
    Je viens de decouvrir ton blog et je vais revenir te lire.
    J ai une petite cocotte de 4 ans, dans mon cas aussi ce fut un retour au travail 4 jours semaine et la 5iem je travaille pour ma famille: preparation de repas epicerie et un cafe avec ma meilleure amie le matin. Ca fait du bien de partager du temps entre femme pas en tant que conjointe maman employé 🙂 Au plaisir de te relire .

    Ah oui Ricardo simple terre a terre et toujours bon si tu as une chance d essayer sa recette de pate a pizza dans un recent numero de son magasine vas y elle est delicieuse .

    1. Un grand merci pour ton commentaire et surtout pour prendre le temps de me lire. Oh que oui, le 5e jour off est un vrai avantage. D’ailleurs, petite primeur, la semaine prochaine, je penser faire un billet sur cette fameuse journée “off” !!! Je vais essayer la pâte à pizza pour sûr. J’ai déjà testé celle de Parents pressés, cuisine futée et j’avoue été séduite. Au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.