Petite réflexion de soirée : Mais comment font-elles ?

21h12 exactement… mes deux petits monstres sont couchés. Ouf! Je respire à pleins poumons et me pose cette question : Comment font-elles ces mères qui ne semblent jamais débordées quelle que soit la situation ? Vous savez, celles qui gardent le sourire en tout temps, qui pensent à tout, qui ont une maison toujours bien rangée, le linge toujours lavé et repassé, le frigidaire toujours plein. Celles qui semblent sorties d’un film télé (parce-que au passage, elles ont toujours un brushing et un maquillage impeccable)… Chose certaine, moi je ne fais pas partie de cette secte là ! Je suis plutôt du genre membre de l’association des “mamans débordées qui au départ aiment le foutoir mais qui finissent par détester cela !” Vous vous reconnaissez ???

Aujourd’hui, j’ai plutôt l’impression que tout m’a échappé : le panier à linge n’est pas loin de déborder, les jouets de Ti’Bonhomme sont disséminés à droite et à gauche, le Calinours de Pitchounette – qui a volé pendant une crise de “Noooon, je ne veux pas dodo” – est resté coincé dans la cage d’escalier malgré une couple d’aller-retours dans les-dits escaliers, les biberons de la journée ne sont pas encore lavés, les boîtes de biscuits sont encore sur le comptoir… Pfiouf! Rien que d’y penser, j’ai envie de rester avachie sur mon sofa à regarder la prochaine émission de Séries Plus en sirotant un bon verre de… sirop de fraises.  Allez, ma cocotte, un peu d’entrain : on se lève, on met les mains sur les hanches, on observe l’état des lieux, on fait un plan d’attaque et hop “on bouge les fesses” comme le dirait Pitchounette !!! À 1-2-3… C’est parti les zamis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.