Et le Roi Lapin passa par là…

9 dodos… 9 dodos que le Roi Lapin est passé ! Il faut dire que Pitchounette avait rassemblé (bien involontairement !) tous les arguments pour qu’il passe d’un bond à la maison.

Tout d’abord, les œufs de Pâques apportés par le Lapin étaient terminés et digérés (ben oui, vous saviez pas que c’était le MÊME Roi Lapin ?!?). Et comme, le Roi Lapin est branché « développement durable », il avait apporté des œufs en plastique remplis de friandises chocolatées qui pourraient être réutilisés pour la chasse aux oeufs de 2014.

Pitchounette a donc remis les oeufs dans le joli sac à l’effigie du Roi Lapin (réutilisable lui aussi :)), accompagné d’un dessin et a accroché le tout sur la poignée de la porte d’entrée. C’est à ce moment là qu’Encore un Papa a subtilement proposé de mettre également ses suces et, à notre grande surprise, Pitchounette a pris elle-même le-dit trésor pour les glisser dans le sac. Après avoir rappelé à Pitchounette que si le Roi Lapin ramassait le sac avec les suces, elle ne les aurait plus, elle nous a répondu « Non, les suces au Roi Lapin ! ».

Nous nous sommes donc préparés à une soirée rock n’ roll. Mais Pitchounette nous a joué un joli tour ! Après l’enfilage du pyjama, le brossage de dents, le nettoyage du visage, l’application de la crème sur le visage (étape incontournable pour Pitchounette afin de lui assurer un bon dodo… une vraie fille quoi !), la lecture de l’histoire, les bisous et « gros câlins », Pitchounette s’allonge dans son petit lit. Elle réclame la suce. Non, non, il ne faut pas céder à l’appel des suces. À ma grande surprise, je lui réponds avec un subtil mélange de douceur et de fermeté « Les suces sont partis avec le Roi Lapin. Il est passé quand tu brossais tes dents et tu avais mis les suces dans le sac. Tu te rappelles ? ». Un hochement de tête avec une ombre de tristesse me fait réaliser qu’elle comprend l’importance de son acte. Après un dernier « Je t’aime », je quitte la chambre quelques larmes aux yeux (petite confession entre internautes: oui, je suis du genre émotive), et Pitchounette… s’endort sans un mot, ni un cri et surtout sans la suce !!!

Première nuit passée, le réveil. Pitchounette, qui d’habitude ne veut pas quitter sa suce avant le déjeuner, ne nous demande rien. Rien du tout, comme si c’était un matin comme les autres. Wow ! Dans certaines situations importantes, les enfants seraient-ils programmés sur le mode « Action – Évolution » plutôt que « Action – Réaction » ?

Pendant qu’elle est à la garderie, le Roi Lapin écrit une lettre de remerciements inspirée de celle qu’a reçu Cajoline, avec quelques personnalisations :). Lorsque Pitchounette rentre à la maison, elle découvre une grosse enveloppe dans la boîte aux lettres. Quelle excitation lorsqu’elle comprend que c’est pour elle ! À l’intérieur, elle découvre le petit sac jaune à l’effigie du lapin, des dessins de lapin à colorier, une carotte – pour Ti’Bonhomme – et une jolie lettre !!! Vous ne pouvez pas imaginer la fierté dans les yeux de notre petite fille lorsque nous lui avons lu la lettre ; lettre qui a pris place à côté de son lit et qu’on lui relit quand elle demande, avec un peu de tristesse,  de retrouver ses suces.

Le dimanche 7 avril, le Roi Lapin passa par là… Il ramassa les œufs en plastique, répara les petits accros sur le sac à son effigie, récupéra les deux suces de Pitchounette… Et sur son passage sema une poudre magique remplie d’amour et de fierté, offrant en prime la graine du passage au statut de “grande petite fille”.

Lettre Roi Lapin Emma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.