Garderie, semaine 3… Suis-je une mère indigne ?

Ce matin, j’ai conduit Pitchounette pour débuter sa troisième semaine à la garderie… Étant donné que je ne reprends la job qu’en janvier, nous avons décidé que la garderie serait progressive… 3 demi-journées la première semaine ; 4 demi-journées la deuxième semaine et cette semaine, nous allons tester une journée complète !!!

Lorsque je parle avec d’autres mamans, elles « capotent ben raides » avec la garderie !!! Quand j’écoute certains parents, j’ai l’impression que la garderie est un déchirement total, vécu parfois comme une séparation tragique à la shakespearienne ! Consciente que mon expérience est limitée jusqu’à maintenant et que lorsque je reprendrai le travail, je vivrais une toute autre réalité, j’avoue qu’aujourd’hui, je me suis demandée si je ne faisais pas partie de la catégorie « Mère indigne » !!!

Bien sûr comme toute maman, le premier jour de garderie, je n’étais pas fière, mais en même temps, je sais que Pitchounette est entre de bonnes mains. Alors que les jours passent, je réalise également que…
… J’ai besoin de mes moments, à moi seule : organiser des lunchs avec des amies, faire quelques séances de magasinage, m’adonner à des entraînements sportifs ou encore des cours de salsa, surfer sur le net, lire, faire une pédicure… Vous savez toutes ces choses que l’on a l’impression d’avoir complètement mis de côté, avec raison, depuis quelques temps !
… Pitchounette apprécie ses expériences à la garderie ! Ce matin, lorsque je l’ai déposé auprès de sa gardienne, un de ses petits copains était déjà arrivé… Hé bien, figurez-vous que du haut de ses 10 mois, ma Petite ne m’a même pas jeté un regard au moment de mon départ… Elle avait juste envie de jouer avec le petit gars (Oui, je sais, cela promet plus tard, à l’adolescence !!!). Et en arrivant pour la récupérer ce soir, elle jouait avec ses nouveaux amis et m’a à peine remarquée. La garderie lui permet de socialiser et est un réel activateur au niveau de son éveil.

Et pourtant, même consciente que nous avons – l’une comme l’autre – besoin de ces moments de « séparation », j’ai été aux prises avec plusieurs émotions au cours de la journée. Après quelques appels, courriels, tâches administratives et ménagères, j’ai débuté  MA journée par mon cours de Zumba chez Bébé Cardio. À l’exception de l’instructrice, j’étais la seule à ne pas avoir de bébé avec moi. Alors que nous attendions le début du cours, j’ai été prise d’un gros moment de solitude… En voyant tous ces petits bouts de chou dans les bras ou au sein de leurs mamans, je me suis tellement ennuyée de ma Pitchounette. Je me sentais vide, dénudée. J’avais envie qu’elle soit là, de la bisouiller et la serrer très fort. J’avais envie d’aller la chercher mais je savais que ce n’était pas raisonnable.

J’ai ensuite profité du début d’après-midi pour aller magasiner un peu. Au Mail Champlain, j’ai croisé beaucoup de mamans avec des poussettes… Et là, je me suis sentie coupable, atrocement coupable…
… Coupable de ne pas profiter de la fin de mon congé pour être 100% du temps avec Pitchounette
… Coupable d’apprécier ce temps pour me gâter un peu
… Coupable d’être contente de 1) arpenter les magasins sans me soucier de savoir si les rayons seront assez larges pour faire passer la poussette, 2) entrer dans un magasin sans avoir à faire attention au volume de la musique, 3) essayer des vêtements dans une cabine sans avoir à laisser la porte entrouverte , 4) de ne pas avoir à sourire aux gens qui regarde Pitchounette et me dise « il est ben beau ce bébé là » (coudon c’est une fille ; elle est habillée en rose !)…

Ce soir, lors de notre dîner, nous avons eu une conversation avec mon conjoint à ce sujet… Dois-je me sentir coupable de me sentir bien pendant que Pitchounette est à la garderie ? Suis-je une mère indigne ??? Vous, qu’en pensez-vous ?

0 Partages

4 commentaires sur “Garderie, semaine 3… Suis-je une mère indigne ?

  1. Chere Encore Une Maman,

    Mon commentaire vaut ce qu’il vaut, je n’ai pas d’enfants: non, tu n’es pas une mere indigne! Meme en etant Maman, tu reste “Encore toi meme” et tu as le droit d’avoir des passe-temps qui ne soient pas forcement centres autour de Pitchounette. Plus Encore Une Maman est epanouie, plus Pitchounette le sera! Je suis allee a la creche des l’age de 2 mois car ma maman a du recommencer a travailler. Je ne m’en porte pas plus mal aujourd’hui (a toi d’en juger:))!) et cela m’a appris a etre plus debrouillarde et independante, sans que je ne me sois pour autant sentie privee de sa presence, ni de son amour. Les enfants ont une capacite d’adaptation inouie et je suis certaine que Pitchounette n’en sera que plus heureuse avec Encore Une Maman comblee a tous points de vue. Alors non, tu n’es pas une mere indigne!!!
    AC

  2. J’ai confie mes enfants très jeunes a une gardienne formidable! (pas de choix entant qu’étudiante! parfois, je me demande est-ce que j’avais vraiment pas de choix?!) mais je peux dire que je me sens toujours coupable de ne pas profiter complètement! Et parfois je me demande peut-être si je restais à la maison pour un an! Ils étaient mieux élevés! Alors pour moi ce sentiment de culpabilité reste encore même après 7 ans! et comme toi j’en suis sur qu’ils s’amusaient assez bien! Et qu’à certain âge c’est nécessaire de les laisser partir!! Et j’ai réalisé que chaque changement (de la maison a garderie, de milieux familial a CPE, de CPE a l’école) c’est beaucoup plus dure pour les parents que les enfants. C’est une choix qu’on fait ; les garder a la maison jusqu’à l’école ou vivre notre vie individuel et en tant que maman en même temps et essayer notre meilleur ! mais je peux te confirmer que tu es une maman merveilleuse!

  3. Mère indigne… je ne pense pas. Mais je me suis posé moi-aussi la même question bien souvent dans les dernières semaines. J’ai ressenti exactement la même culpabilité. Ma petite cocotte a presque 11 mois et va à la garderie depuis 1 mois. Je me suis sentie bousculée quand elle a commencé. On était obligé de la placer tout de suite pour ne pas perdre sa place. Je n’étais pas prête. Je voulais profiter de tout mon congé pour être avec elle. Pourtant, ma cocotte est hyper sociable, adore être entourée de beaucoup d’enfants et a besoin de beaucoup d’attention. Elle est très bien à la garderie. Je suis la seule à avoir une boule dans la gorge en la laissant. Et ma boule disparaît très vite. Je profite pleinement de mon temps libre et je me sens vraiment bien, mais j’ai toujours très hâte d’aller la chercher. Donc, nous ne sommes pas des mères indignes, mais plutôt des mères aimantes qui ont besoin d’un peu de temps pour elles. On dit souvent qu’en couple, il ne faut pas s’oublier en tant que personne. C’est aussi vrai avec les enfants.

    Catherine

    1. Bonjour Catherine,
      Merci d’avoir partagé ta perception… Comme tu le dis si bien, nous sommes “plutôt des mères aimantes qui ont besoin d’un peu de temps pour elles.”
      Au plaisir,
      Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.