Ça n’arrive pas qu’aux autres…

Cette histoire, comme nous, vous l’avez probablement entendu… Cette histoire, comme nous, vous vous êtes probablement dits « cela ne nous arrivera pas ! »… et pourtant cette histoire, s’il vous plaît, une nouvelle fois, prêtez-y attention… Cela n’arrive pas qu’aux autres ! Samedi soir, nous étions en train de préparer Pitchounette pour son bain. Et il n’a fallu qu’une fraction de seconde, une demie-seconde pour mettre une couche à la poubelle et le pire est arrivé: Pitchounette est tombée de la table à langer !

Nous avons vu notre enfant tomber, tête première, sans que ni l’un, ni l’autre ne réalise vraiment ce qui se passait. Nos pieds étaient comme vissés au sol ; impossible de bouger. Encore un Papa a bien essayé d’attraper notre bébé mais sans succès. Et ce fut le BOOM ! Le BOOM qui nous a fait sortir de notre torpeur, et en même temps, réaliser que nous étions devant une situation à risque extrême.

De suite, Pitchounette s’est mise à hurler. Sous le choc, nous avons dû prendre des décisions… Aller à l’hôpital, rester à la maison et continuer notre vie, appeler le 811, le 911 ? Après avoir été mis en attente au 811, nous avons rapidement opté pour le 911. Les ambulanciers sont très vite arrivés, ont ausculté  Pitchounette et nous ont rassuré. A priori, elle n’a rien, toutefois par mesure de sécurité, ils nous recommandent de la conduire à l’hôpital ; décision que nous acceptons bien entendu immédiatement. Notre enfant a été mise dans une civière. Le choc tant pour papa que maman… et probablement une des choses parmi les plus traumatisantes ! Direction : les urgences ! Nous avons été pris en charge par une infirmière qui s’est voulue rassurante en nous voyant « blancs comme des linges » et nous a mentionné qu’a priori, tout allait bien et que cela arrivait beaucoup plus souvent qu’on ne le croie, et que nous ne sommes pas de mauvais parent. Le médecin est venu très rapidement et nous a également rassuré. Pitchounette ne semble rien avoir. Bien sûr, les 24 heures qui ont suivis, nous avons surveillé notre enfant de près.

Depuis samedi, nous revoyons régulièrement les scènes… comme un film qui tourne en boucle et dont, heureusement pour notre petite fille, la fin est un « happy end ».  Et dans nos têtes, de nombreuses questions se bousculent : Ne sommes-nous pas assez vigilants? Que s’est-il passé ? Est-ce que cela aurait pu être évité ?
Côté sécurité, nous sommes pourtant très vigilants… Dès qu’elle a réussi à se mettre assise dans son lit, nous avons abaissé le lit, nous ne la laissons pas seule pour jouer et la surveillons de près, nous faisons attention aux jouets que nous achetons et que les gens lui offrent, etc., etc. Impossible d’expliquer ce qui s’est passé et impossible de revenir en arrière. Aujourd’hui, nous devons en tirer des leçons…

  • Toujours garder une main sur notre Pitchounette quand nous la changeons
  • Les matelas à langer sont munis d’une petite ceinture, ne pas hésiter à la mettre mais ne pas capitaliser sur cette ceinture surtout que Pitchounette réussit à se retourner toute seule.
  • L’évolution d’un enfant peut se faire très vite, et cela, on oublie souvent de nous le dire. Jeudi soir, Pitchounette n’arrivait pas à se mettre assise ; vendredi matin, je la retrouvais assise dans son lit. Autant dire que le passage à quatre pattes risque d’arriver aussi vite. Il faut redoubler de vigilance.

Il a fallu une fraction de seconde pour que la chute arrive. Nous sommes chanceux dans notre malheur et surtout cela nous rappelle combien la vie en santé ne tient qu’à un fil. Nous ne sommes pas fiers de ce qui s’est passé, et notre sentiment de culpabilité reste très fort, toutefois nous avons souhaité partager cette histoire avec vous, en espérant que vous ne vivrez pas la même chose. Redoublons de vigilance avec nos enfants et surtout profitons de chaque jour pour les entourer d’amour et de tendresse.

PS: un grand merci aux ambulanciers et au corps médical de l’Hôpital Charles Lemoyne qui ont su trouver les bons mots pour nous rassurer !!!

3 commentaires sur “Ça n’arrive pas qu’aux autres…

  1. Effectivement, on croit que ça n’arrive qu’aux autres… la preuve que personne n’est à l’abri… Mais rassurez vous, vous êtes de très bons parents.
    Je me doute que ce n’est pas évident d’effacer ces images de vos têtes… L’essentiel est que Pitchounette n’ait aucun problème et aucune séquelle.
    Plein de gros gros bisous à tous les 3.

  2. Oui, c’est un accident. Oui, ça aurait pu être évité. Est-ce que ça fait de vous un mauvais parent? Absolument pas! Vous avez eu le bon réflexe de composer le 911. Bien que Pitchounette n’aie rien, mieux vaut prévenir. Vous allez en effet tirer des leçons de cette expérience, comme tout bon parent. Maintenant, il faut apprendre à vous pardonner, car vous êtes humains et donc imparfaits. Vous êtes de BONS parents!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *