Quand Bébé dit “Portez-moi” !!!

En 2009, j’ai réalisé un rêve d’enfance… Voyager au Pérou ! Dans ce pays féérique et  convivial, dans lequel le terme « famille » revêt tout son sens, nous avons vu très peu de poussettes. Les enfants sont portés par les mamans, à l’aide d’une écharpe tissée aux couleurs guillerettes. Que ce soit dans un pagne en Afrique, dans un petit sac en filet en Papouasie, dans un porte-bébé de tissu dans certains pays d’Asie, le portage est une technique ancestrale utilisée dans bon nombre de pays…

Dans nos sociétés occidentales, le portage est parfois vu comme une mode ; le porte-bébé comme un produit marketing et commercial… Oui, le porte-bébé est très pratique pour les déplacements. Néanmoins, le portage reste une philosophie qui permet aux parents et aux enfants de développer une relation très privilégiée. Lorsque fut venu le moment d’acheter notre porte-bébé, deux catégories de produits se sont offertes à nous : le porte-bébé du type BabyBjorn ou l’écharpe. Nous n’avons pas opté pour une écharpe pour deux raisons : une information donnée par certains vendeurs indiquant que les maux de dos seraient plus nombreux avec l’écharpe, ainsi que la perception erronée que les écharpes sont plutôt tendances chez les familles « grano ». Oups, si j’étais dans un jeu vidéo, je serais probablement rendue dans la phase « Bip ! Game Over ! Play again ! »… En effet, dans le cadre de mes activités chez Bébé Cardio, je côtoie bon nombre de mamans utilisant une écharpe porte-bébé. Certes l’installation ne paraît toujours évidente en tant qu’observatrice mais au fil de mes conversations, j’ai pu constater à quel point l’utilisation de l’écharpe pouvait être facile et surtout bénéfique tant pour l’enfant que pour le parent. J’ai donc décidé d’ouvrir mes yeux et mes écoutilles et d’aller chercher l’info à la source en rencontrant Christine Duhaime,  créatrice de l’écharpe porte-bonheur Chimparoo.

Ergothérapeute, c’est après un voyage en Europe, que Christine a décidé de se lancer dans la création et la vente d’écharpes de portage. Saviez-vous que l’Allemagne est le plus gros réseau de portage au monde ? En Europe, la France, la Belgique, la Pologne et depuis peu l’Espagne sont aussi friands de cette philosophie de vie. D’ailleurs dans ces pays, on retrouve bon nombre d’organismes sans but lucratif et même d’écoles de formation pour faire la promotion du portage.

Les avantages du portage sont nombreux… Rappelez-vous, dans les cours prénataux, on parle de l’importance du contact peau-à-peau dès la naissance. Le portage n’est autre que le prolongement du peau-à-peau et l’écharpe permet de maintenir ce contact de manière privilégiée. Un bébé régulièrement porté dort mieux (grâce au bercement), a une meilleure digestion (grâce à la position verticale qui favorise le transit), est moins irritable, pleure moins et… peut découvrir le monde de différents points de vue grâce à l’éventail de positions que le bébé peut avoir. Contrairement à la croyance populaire, le fait de porter un bébé contre soi régulièrement ne fera pas de lui un enfant qui restera « dans les jupons de sa mère ». Bien au contraire, le portage développe le sentiment de sécurité et d’assurance, et habitue les enfants à la chaleur humaine !

Les porte-bébés « commerciaux » tels que les Snugli, BabyBjorn, ErgoBaby ont chacun leurs avantages ; toutefois l’écharpe permet un contact plus soutenu et une plus grande flexibilité quant au port de l’enfant. De plus, elle permet de respecter les courbes naturelles de Bébé !

Dans le monde des écharpes comme on le connaît en Amérique du Nord et en Europe, soulignons les deux plus connues : le tissé et le Mei-Tai.

* L’écharpe  tissée donne le plus de chance d’expérimenter le portage permettant une réelle versatilité. Sur le ventre, sur la hache,sur le dos, face au monde, en berceau…toutes les positions sont permises ! Comme le mentionne Christine,  le tissé « est très étiquetté grano » et son utilisation reste marginale de nos jours. L’écharpe tissée peut être utilisée dès la naissance, et ce jusqu’à ce que les enfants soient entièrement mobiles.

* Inspiré du portage asiatique, le Mei-Tai se compose d’une pièce centrale qui permet de glisser bébé, avec une sangle dans chaque coin. Facile, léger, il se transporte partout, et favorise le contact avec bébé. Tout comme l’écharpe, le Mei-Tai peut s’utiliser dès la naissance jusqu’à ce que l’enfant soit autonome à la marche.

La société d’aujourd’hui nous pousse – nous les mamans – à rester « dans la mode », de s’assurer que même avec un bébé nous restons urbaines et modernes. Aussi les créateurs travaillent sur de nouveaux produits afin de répondre à cette demande. Chez Chimparoo, par exemple, Christine a développé le vêtement multifonctionnel Versatile qui permet qui permet d’emporter Bébé dans des restos, des concerts, etc.

Le choix pour profiter des bienfaits du portage sont nombreux… Avant d’acheter un porte-bébé, assurez-vous d’être bien conseillé et de tester le porte-bébé ou l’écharpe avec votre bébé (et non avec une poupée). Et rappelez-vous les conseils des ostéopathes… le portage en écharpe est bénéfique tant pour les parents que pour les enfants !

Pour ma part, cette semaine, j’ai décidé d’aller plus loin dans ma découverte et d’expérimenter le portage…  Je testerai donc l’écharpe tissée et le Mei Tai pendant mes activités sportives. Je partagerai bien évidement avec vous mes impressions dans les prochains jours… Si l’expérience vous tente, vous pouvez aussi participer à l’atelier de portage pour débutante animée par Christine chez Bébé Cardi demain, mardi 9 août à 14h.

3 commentaires sur “Quand Bébé dit “Portez-moi” !!!

  1. J’aurais tellement voulu que mon bébé aime se faire porter, hélas, j’ai opté pour un Mei-Tai, du reste for joli, pas d’écharpe granol pour moi, non merci, mais je crois que le tissu était trop rigide, bref, à chaque fois fiston se débattait et réclamait à grand cri que je le sorte de sa prison!! Peut-être était-ce le fait que je me suis procuré ce porte-bébé lorsqu’il avait 3 mois, peut-être que les bébés s’habituent lorsqu’on si prend tôt dans leur vie? J’ai bien hâte de lire ton verdict! Et j’ai bien hâte de me reprendre avec bébé #2; dès cet hiver je saurai si le problème était le porte-bébé…ou le bébé lui-même!

    Annie 🙂

    1. Difficile de comprendre les réactions de bébé lorsqu’on le met dans un porte-bébé… Peut-être faut-il les habituer très tôt ? Peut-être est-ce le modèle qui lui donnait un inconfort ? Pour nous Mamans, ce n’est pas facile de comprendre le problème et c’est toujours un vrai supplice d’entendre bébé pleurer surtout lorsqu’il est contre nous !!! Mais je suis confiante, qu’avec bébé #2 tu vas pouvoir te reprendre… J’ai entendu dire qu’au YMCA du centre-ville, il y des ateliers sur le portage et que tu peux louer des porte-bébés pendant une semaine avant de les acheter. Je sais aussi, de source sûre, qu’un nouveau porte-bébé va bientôt arriver sur le marché. Je t’en dirais des nouvelles également. Et aussi et surtout, félicitations pour bébé #2 !!! J’adore les matinées qui commencent avec des tonnes de bonnes nouvelles comme celle-ci :)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.