Découverte de l’ostéopathie pour les bébés…

Depuis quelques semaines, Pitchounette va voir une ostéopathe… Plusieurs raisons nous ont conduits à consulter : régurgitations, cou entrant dans les épaules et légère tête plate à l’arrière. J’ai profité de notre dernière séance pour échanger avec Christine Dierick, ostéopathe à la clinique Intersanté, au sujet des bienfaits de l’ostéopathie pour les bébés.

« L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui vise à rétablir le mouvement au niveau de la structure, des muscles, des liquides, des tissus conjonctifs et des viscères. » Même si la pratique reste encore peu prescrite par les médecins de famille, les infirmières, sages-femmes et accompagnantes de naissance n’hésitent pas à recommander l’ostéopathie tant pour les femmes enceintes que pour les nourrissons.

Chez le bébé, l’ostéopathie soulage et traite plusieurs types de problèmes notamment…
* Problèmes de digestion : coliques, régurgitations, constipation, reflux gastriques. Dans le même ordre, soulignons également le trouble de la succion, lorsque Bébé n’a pas encore acquis le réflexe avec sa langue.
* Troubles du sommeil, pouvant notamment être liés à un inconfort de Bébé lorsqu’il se trouve sur le dos
* Des difficultés pouvant faire suite à l’accouchement… Déformation du crâne suite à l’utilisation de forceps ou de ventouses, tensions au niveau du cou et des épaules dans le cas ou bébé ne descendait pas, etc.
* Torticolis congénital, c’est-à-dire la contracture d’un muscle créant un blocage du cou de Bébé l’empêchant de tourner sa tête d’un côté. Ce type de torticolis peut entraîner des difficultés à prendre un sein ou encore des problèmes de tête plate d’un côté.
* Accompagnement des prématurés afin d’aider au développement de la cage thoracique.
* Etc.

Quand consulter pour la première fois ? Si vous avez donné naissance sans difficultés, Christine recommande de faire une visite préventive chez un ostéopathe lorsque votre bébé aura entre 6 semaines et 3 mois. Cette visite permettra de voir si toute la structure est solide avant que Bébé ne se tienne assis. Si toutefois vous avez connu des complications (forceps, ventouses, accouchement très long ou à l’inverse très rapide, troubles digestifs ou de succion), amenez votre bébé le plus tôt possible. Les nouveau-nés peuvent être traités dès la naissance.

Rassurez-vous l’ostéopathie est sans douleurs pour les enfants… Dans notre cas, lors de la dernière séance, Pitchounette s’est même endormie pendant son traitement ! Tous les ostéopathes ne traitent pas les bébés, car il s’agit d’une technique spécifique. N’hésitez pas à parler autour de vous pour avoir des références d’ostéopathe. Votre pédiatre peut aussi être une ressource précieuse !

Les petits conseils de Christine…

  • Au risque de se répéter, il n’est pas souhaitable de laisser un enfant trop longtemps ni trop souvent dans son siège auto, sa poussette ou encore son transat, et ce afin de prévenir le tassement des vertèbres ou encore des douleurs vertébrales et musculaires.
  • Respecter le développement musculaire de votre enfant ; ne le laissez pas assis trop longtemps si il ne tient pas assis seul
  • Le portage en écharpe est fortement recommandé tant pour le lien privilégié qui se développe entre les parents et les bébés, mais également pour la structure de son dos et de ses hanches ; l’écharpe épousant naturellement les formes de bébé.

Pour prendre rendez-vous avec Christine Dierick BSc.(Hons) Ost., D.O.
Clinique Intersanté – Tel. 514-651-4822 – www.intersante.ca
Page FB : Clinique Intersanté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *